Bout d'lyrics #2 (Funambules)

J’écris dans la brume avec des écorces d’agrumes,

Des lettres amères qui s’accoutument à tous les parfums nocturnes,

Souvent déçu d’avoir trop cru, j’observe de loin les funambules,

J’voudrais leur dire que la chute est dure,

Mais ils sont si beaux dans leurs costumes,

Alors l’espoir balaie ma crainte,

Les rêves existent malgré les douleurs et les plaintes,

J’les regarde avec bienveillance, croire au lendemain, défier l’époque,

Ils se tiennent droit et tentent leur chance malgré les cyniques qui se moquent,

Et quand la ville est endormie

Ce sont les battements d’leurs cœurs qui doucement rythment la nuit,

Parait que tout ça ne tient qu’à un fil, les aigris guettent le mauvais pas,

Allez leur dire d’aller se faire foutre, les funambules sont des soldats,

Tomber sept fois, se relever huit chaque jour nouveau est un défi,  

L’absurdité est à son comble, on n’a plus le temps d’être indécis

...

Retour à l'accueil